Blog

Par une note du 10 février 2017 relative à la prise en charge éducative des mineurs radicalisés ou en danger de radicalisation violente, le Ministère de la Justice apporte quelques clarifications sur l’application du secret professionnel aux professionnels de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Le mouvement en cours chez nos voisins de Belgique rappelle avec force un point essentiel. Le secret professionnel permet la confiance des personnes qui sont reçues par les professionnels soumis au dit secret. Cette affirmation, je l'ai entendue et je la répète depuis ma formation d'assistant de service social. Je l'ai utilisé plusieurs fois dans le cadre de discussion avec des personnes extérieures au travail social et médico-social.

Pages