Le blog de Antoine GUILLET

La notion de secret professionnel renvoie de manière quasi automatique au cadre légal et aux règles de Droit qui l’organisent. Elles définissent les professionnels soumis au secret ainsi que les situations d’interdiction, d’autorisation ou d’obligations de transmettre ou partager une information. Ce cadre légal s’est densifié et complexifié le rendant difficilement lisible pour les professionnels et encore davantage pour les personnes qu’il est censé protéger.

J’ai déjà pu écrire sur ce site sur la question du partage d’informations nominatives dans le cadre du service social du travail, notamment autour des commissions sociales de CE ou des questions d’autorité et de pouvoir à comprendre et analyser afin de penser le partage ou la transmission d’une information.

Pages