Blog

Sous la plume de Brigitte Bègue, l'hedomadaire ASH publie un interview de Laurent Puech* suite au vote d'une modification législative autorisant notamment les médecins à signaler des situations de violence conjugale contre l'accord des victimes. Nous proposerons sous peu une anlyse du nouveau texte à paraître.

Nous avons souvent regretté que le législateur puisse voter des modifications législatives  concernant le secret professionnel sans avoir pris le temps et les moyens d’une vraie réflexion d’ensemble, notamment dans ses effets concrets, anticipables et dans certains cas évalués.
Pourtant, lorsque cette étape est respectée, avec du temps, des auditions d’un large nombre d’acteurs montrant des analyses différentes et sur plusieurs niveaux, et qui plus est en dehors d’un contexte collé à une affaire médiatique, cela donne un résultat riche.

Pages